Accouchement : comment affronter les stades du travail
Accouchement

Mieux vivre l’accouchement : comment gérer le travail ?

Rester sereine et zen, une attitude que toutes les futures mamans souhaiteraient avoir le jour de l’accouchement, mais qui est indubitablement difficile à adopter. En effet, le stress monte à l’approche de la date prévue de l’accouchement et il faut avouer que les étapes comme les douleurs et les contractions font redouter la plupart des femmes enceintes. Cela ne signifie pourtant pas que l’accouchement est insurmontable ! Certes, les douleurs sont inévitables, mais il est possible de gérer les contractions et de vaincre la peur pour gérer le travail et l’accouchement. Quelques conseils vous aideront à y arriver.

Le travail du bassin

Dans la salle d’accouchement, la future maman est allongée sur le dos. Pourtant, cette position accentue les sensations de douleurs et rallonge la durée du travail. Il est essentiel de changer fréquemment de position pour travailler le bassin durant cette période douloureuse. Si vous le pouvez encore, faites quelques marches ou servez-vous de gros ballons de gym pour vous mobiliser en douceur. Avez-vous déjà essayé la position à quatre pattes ? En tirant vers le bas, l’utérus n’exerce plus de pression sur le dos, vous vous sentirez moins triturée.

Une bonne respiration

N’oubliez pas la notion de respiration, servez-vous-en, surtout si vous êtes prise de panique. Pratiquez la respiration abdominale en inspirant en profondeur et en synchronisant les inspirations et les expirations afin de réguler l’oxygène que vous fournissez à votre bébé. Cet exercice vous permettra de relâcher la pression, mais surtout de favoriser la contraction et l’expulsion.

Prenez un bain pour détendre les muscles

Si vous ne supportez plus la douleur, un bain chaud permettra également de vous soulager et de détendre vos muscles. Le bain chaud a un effet miracle qui permet de calmer les douleurs tandis que la contraction continue. Vous pourrez également obtenir le même effet avec une bouillotte ou des chaufferettes à placer sur le bas ventre.

Leave a Reply

Required fields are marked*