Recourir aux services d'une infirmière pour un soin d'hygiène périnéale
Santé bébé & maman

Recourir aux services d’une infirmière pour un soin d’hygiène périnéale

La santé d’une femme et d’un homme dépend en grande partie de plusieurs hygiènes. Afin de prévenir les problèmes infectieux génitaux, il y a ce que l’on appelle « soin d’hygiène périnéale ».

Qu’est-ce qu’un soin d’hygiène périnéale ?

Un soin d’hygiène périnéale ou toilette non stérile du périnée est un soin permettant d’apporter hygiène, confort et protection des téguments afin d’éviter divers problèmes infectieux génitaux lors de la réalisation de certains soins. Ce soin apporté permet d’assurer, non seulement, le bien-être physique, mais aussi moral du patient. Lors de sa réalisation, l’état cutané de ce dernier est aussi surveillé. Un soin d’hygiène périnéale a souvent un lien avec les soins de maternité, radiothérapie, de chirurgie vulvaire, vaginale, périnéale et/ou des voies urinaires basses.

Comment se déroule une toilette non stérile du périnée ?

Il faut tout d’abord préparer le patient. Plus exactement, il faut l’informer sur la modalité du soin, évaluer ses capacités d’autonomie, l’installer confortablement et faire évacuer son urine. S’il s’agit d’un patient non sondé, sa vessie doit être vidée avant le soin. Dans le cas contraire, il faut vider la poche de recueil des urines.
Après avoir préparé le patient, il faut s’attaquer au matériel, le plan de travail, réaliser une hygiène des mains de la personne qui s’occupera de la patiente et enfiler des gants à usage unique non stérile.

Le soin commence en savonnant la cuisse la plus éloignée puis en remontant vers l’abdomen, en passant par le pubis et finir en descendant sur la cuisse la plus proche. Il faut savonner du haut vers le bas, sans retour, pour éviter une dissémination de germes anaux au niveau du pénis. Avec la même face du gant, la verge et les bourses sont savonnées. Avec l’autre face, l’extrémité de la verge décalottée. Le rinçage s’effectue en suivant la même méthode. Il faut ensuite l’essuyer sans frotter, mais plutôt en tamponnant. Enfin, on fait pivoter le patient.

Et pour le soin d’hygiène périnéale d’une femme ?

Dans le cas où la personne nécessitant ce soin est une femme, la procédure à suivre est la suivante :
Il faut installer la patiente et glisser la protection (alèse et absorbex). Ses jambes sont ensuite pliées et recouvertes avec un drap. Le médecin/infirmier observe, par la suite, la couleur et l’odeur des écoulements. Pour ce qui est du matériel, il l’imbibe d’antiseptique et de sérum physiologique. Il enfile des gants stériles et commence par nettoyer le périnée externe droit puis celui de gauche. Enfin, il nettoie les grandes et petites lèvres droites pour finir avec celles de gauche.

En outre, pour réaliser le soin d’hygiène périnéale, l’infirmière à Colfontaine a besoin de :

  • Linge : cuvette, gant et serviette de toilette.
  • 1 à 2 absorbex.
  • Sérum physiologique
  • Compresse stérile
  • éosine (si épisiotomie)
  • Matériel d’hygiène : savon neutre, papier/serviette hygiénique, gants à usage unique non stériles, paravent (si nécessaire).
  • Sac à linge et sac à élimination de déchets assimilés aux ordures ménagères.
  • Traitement hygiénique par friction et solution détergente désinfectante pour les mains.

Leave a Reply

Required fields are marked*